Bruce Nauman à la fondation Cartier ou du gris pour une journée grise

J’aime bien Paris parce qu’il y a toujours quelque chose à voir, à visiter, à essayer. A part la dénomination « capitale de la mode », Paris est également une capitale culturelle.

Le week-end dernier j’ai visité la Fondation Cartier pour l’art contemporain qui est situé dans un très beau bâtiment et qui accueille différentes expositions.

Si vous avez du temps, vous devez obligatoirement voir l’exposition de Bruce Nauman, qui est le parfait exemple de l’art contemporain que je dois avouer j’ai parfois du mal à comprendre. Elle présente des mouvements et des bruits répétitifs qui obsèdent votre cerveau.

Et qu’en est-il de l’endroit ? La Fondation est elle-même dans un bâtiment très contemporain, avec un agréable jardin.

Vous avez la possibilité de visiter cet endroit et cette exposition remarquables du 14 mars au 14 juin, 2015.

Bruce Nauman est né en 1941, à Indiana. Il commence son parcours universitaire en étudiant des maths à l’Université de Wisconsin et en 1966 obtient un Master en Beaux-Arts de l’Université de Californie. Au début de sa carrière, il exprime sa passion pour le dessin mais finalement il trouve sa passion dans la sculpture et la performance. Il continue à travailler dans ces domaines, notamment dans la performance vidéo et dans le cinéma. Aujourd’hui il vit et travaille sur son projet au Nouveau Mexique. En 2009, il reçoit le Golden Lion pendant La Biennale de Venise.

L’exposition est composée de 5 univers. Le tout premier est celui du Crayon, avec l’apparition de Mr Rogers (le chat de Bruce Nauman). C’est un de ses derniers œuvres. Il parle du balance et du gestuel des mains. L’objectif de ce court-métrage est de réaffirmer le fait que l’illusion optique fait partie de notre monde.

En prenant les escaliers, vous découvrirez le même visage sur les trois murs de la salle ou l’intitulé de cet œuvre “Rinde Facing Camera”, représentant la frustration et la colère. Elles sont exprimées par la répétition de ces phrases : « Feed me, Help me, Eat me, Hurt me ». A côté de cet œuvre, vous verrez la version Stainless steel du Carousel. Les têtes tournant des animaux créent une impression d’être à côté d’un abattoir.

Dans une autre salle, vous pouvez voir « the Untitled 1970/2009 » œuvre d’art. Il a été créé pour La Biennale de Tokyo qui a eu lieu en 1970. La présentation est faite par 2 danseuses professionnelles, qui sont allongées et tournent sur une plateforme tournante, jusqu’au épuisement.

Le jardin de la Fondation est l’endroit offrant la mélodie intitulée « Instructed Piano or For Beginners ». L’enregistrement présente Terry Allen qui joue au piano. La musique a été écrite par Bruce Nauman qui a tout simplement suivi les mouvements des mains sur le clavier du piano.

Suivez-moi sur : Bloglovin, Instagram, Twitter

Paris_Cartier_fondation

dans_jardins_fondation_Cartier

exposition_Bruce_Nauman_fondation_Cartier

Dans_le_jardin_de_fondation_Cartier

lexpo_Intérieur_fondation_Cartier

Bruce_Nauman_Cartier_Paris

Dans_jardin_Cartier_fondation

Paris_fondation_Cartier_exposition

Fondation_Cartier_Paris_extérieur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *