Préparer son voyage à Guadeloupe

Prepare_your_stay_in_Guadeloupe

J’ai décidé d’écrire cet article parce que cela peut paraître facile et logique de préparer un voyage, mais croyez-moi, cela ne l’est pas. C’est un article post-voyage parce que j’ai beaucoup appris lors de mon premier voyage long-courrier.

A part « quoi mettre dans notre valise » pour un voyage d’été, il y a plein d’autres questions que nous devons nous poser, notamment les choses et produits à ne pas oublier, quel guide utiliser ou tout simplement, comment nous organiser pour passer des vacances inoubliable.

  • Premier et le plus importants des conseils, serait de bien prendre le temps de tout organiser, de préférence jour par jour. En fait, la journée de découvertes pourrait être assez courte à Guadeloupe, étant donné que le jour se lève vers 5h du matin et se couche vers 18h. Donc, il faut vraiment bien organiser chaque journée de votre séjour à Guadeloupe, pour profiter du soleil, des plages et faire et voir un maximum de choses.
  • Prenez le temps de bien préparer votre valise, les tenues que vous allez porter. Si vous pouvez les préparer en amont, jour par jour, cela vous fera gagner du temps sur place. En plus, en essayant de laisser un peu de place en aller, vous aurez la possibilité de ramener des petits cadeaux locaux, par exemple des épices, du petit punch ou encore le punch Planteur.
  • Avant de partir, je vous conseille de faire l’enregistrement en ligne, souvent disponible 24h avant le décollage. Presque toutes les compagnies aériennes le proposent, y compris Corsair, que nous avons choisi pour notre première escapade dans les terres inconnues de Guadeloupe. L’avantage c’est que vous pouvez choisir vos places et si vous voyagez en couple, vous pouvez choisir un rang avec seulement 2 sièges, souvent à l’arrière de l’avion.
  • Une autre bonne surprise pour moi, qui prenais un long courrier pour la première fois, c’était le petit paquet que vous trouverez sur votre siège, avec des écouteurs, masque pour dormir et des boules quies. A vrai dire, les écouteurs m’ont été d’une très grande utilisé parce que j’avais oublié les miens. Quant aux boules quies, je vous conseille de les garder car vous risquez d’être réveillé tous les matins à 4h par les coqs qui se promènent librement sur l’île.

Les indispensables

A part les vêtements, je vous conseille vivement de laisser une petite place dans votre valise pour un produit crème anti moustiques. Pas de panique si vous l’oubliez, vous pouvez en racheter sur place, dans les pharmacies. Pour être honnête, je ne croyais pas les gens qui me disaient « mais ce ne sont pas les mêmes moustiques qu’en Europe, ils vont te dévorer ». Et c’est exactement ce qui s’est passé, dès le premier jour. Ce fait est d’ailleurs mentionné dans tous les guides.

Quant au guide, dès que je peux, j’évite la version papier. Je suis beaucoup plus pour le format e-book ou électronique. Cette fois-ci, j’avais trouvé une application géniale « Le guide ». Elle est gratuite et vous permet d’organiser bien votre séjour, les endroits à visiter, les hôtels, les restaurants. Vous pouvez créer des itinéraires, de marquer les endroits que vous avez visités, écrire un commentaire, ajouter une photo. C’est comme l’application Mapstr que j’ai mentionnée dans un de mes articles précédents.

Une autre appli très utile lorsque nous voyageons dans une zone très riche en flore et faune, c’est PlantNet. Elle n’est pas seulement pour les amateurs des fleurs et des plantes, mais pour tous les curieux, comme moi. Heureusement que j’avais cette application, grâce à laquelle j’ai compris que le dattier n’a rien à voir avec l’arbre à café.

Dans ma liste « à ne pas oublier », je mettrais 2 choses : le tuba et les chaussures pour la randonnée. Les belles plages de Guadeloupe (mais aussi aux Saintes) sont également riches en très beaux poissons et vous pouvez y passer des heures à les observer. Si vous oubliez votre masque de plongée, pas de panique. Vous pouvez vous en procurer une à Décathlon (centre commercial Destreland, à Pointe-à-Pitre). De même pour les chaussures de randonné. Pour être honnête, nous n’avions pas du tout prévu d’en ramener, mais ils étaient vraiment indispensables. La Soufrière, Le Saut de la Lézarde et plusieurs d’autres sites nécessitent un bon équipement, car souvent plusieurs heures de marche.

C’étaient les choses les plus importantes que je voudrais partager avec vous. Ce sont des conseils par rapport à mon propre expérience. Si vous avez des choses à ajouter, surtout n’hésitez pas. En fin de compte, on apprend en partageant 🙂

Suivez-moi sur : BloglovinInstagramTwitter

quoi_apporter_a_Guadeloupe

meilleur_guide_gratuit_Guadeloupe

reconnaître_la_flore_Guadeloupe

riche_flore_Guadeloupe_rosesinparis

reconnaître_dattier_application_Plantnet

préparer_séjour_Guadeloupe_indispensables

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *