Voiture ou scooter à Tenerife?

Tenerife-island-travel-blog-transport-rosesinparis

Tenerife est une des 7 îles dans l’archipel des Canaries, avec notamment Lanzarote, Fuerteventura, Grandes Canaries, La Palma, mais aussi 2 autres îles qui sont plus petites (La Gomera, proche de Tenerife et El Hierro, la plus lointaine). C’est la plus grande des 7 îles et donc une semaine peut être insuffisante pour la découverte de cet endroit magnifique de l’océan Atlantique.

scooter-à-Tenerife-3jours-nadyainparis

blog-rosesinparis-voyage-à-tenerife-scooter

Nous avions déjà visité Lanzarote plus tôt dans l’année, au mois d’avril, et l’île des Grandes Canaries en 2017. Pour nos vacances de septembre, nous avons choisi la plus grande des 7 îles, Tenerife. Une fois sur place, il s’est posé donc la question du transport. En fait, il y a quelques années de là, je préférais tout préparer avant de partir, mais depuis un moment déjà, j’organise tout une fois sur place : le transport, les choses à voir et à visiter.

En fait, la réponse sur le transport est simple. Cependant, il faut d’abord savoir ce que vous voulez faire. Votre choix dépendra également du fait si vous êtes en famille (avec des enfants) ou en couple. Dans ce dernier cas, un scooter peut suffire, mais sachez que l’île est très grande et donc vous ne pourrez que visiter quelques endroits. Il faut savoir aussi que la distance entre Benijo (au nord de l’île) et Masca (village au sud de l’île) est de 2h 10 environ en voiture (107 km si vous passez par Puerto de la Cruz et 136 km si vous passez par Candelaria).

Nous voulions une voiture dans un premier temps (comme quoi le premier choix, c’est souvent le meilleur Jau moins pour moi, et je vous explique cela un peu plus loin), mais comme nous avons dédié les 2 premiers jours au repos, les voitures sont vite parties et ils ne restaient que des scooters. Nous avons donc loué un scooter pour 3 jours. D’habitude, on essaie de visiter un maximum de choses mais cette fois-ci, c’était plus des vacances repos et un peu de découvertes.

On a donc loué un scooter et vous ne pouvez pas imaginer comment j’ai regretté mon choix dès le premier jour. Àtel point que le deuxième jour de la location, j’ai demandé s’ils n’avaient pas une voiture de disponible. Le premier jour nous sommes partis assez tôt, vers 10h, direction La Laguna, village pittoresque au milieu de l’île. Pour y accéder, nous sommes rentrés au cœur de l’île. Vous pouvez imaginer, avec l’altitude, les nuages et le vents (vu qu’il était assez tôt, le soleil n’y était pas encore).

Aller sur l’autoroute en scooter, c’est quelque chose. Et avec le GPS en main, le vent et ma robe d’été, c’est la situation idéale pour une crise de panique. Je suis donc descendue du scooter, et je suis restée 5 minutes comme cela, sur un rond-point.  J’ai voulu rentrer à l’hôtel en taxi, j’imagine avec le scooter sur le toit du taxi….Quelle patiente il a eu, et où est-ce qu’il l’a trouvé, je n’en sais rien, mais c’est à ce moment-là que j’ai compris quelque chose. Enfin, un peu plus tard, une fois sur le scooter, calmée et en route pour la plage de las Teresitas, j’ai compris l’importance de la patiente vers votre moitié.

Mon père me l’a toujours dit : « Il faut te rappeler que la patience est au fond de tout, c’est important pour la solidité d’un couple ». Quel bon exemple j’en ai eu lors de nos vacances, mais en fin de compte, c’était aussi ma première crise de panique. Je n’ai pas peur de la vitesse, mais je pense que c’était plutôt la situation en tant que telle. Enfin, on a bien profité et j’ose même dire que le scooter est un bon moyen de transport sur l’île. Cependant, je dois avouer que j’étais bien contente de mon choix lorsque nous nous sommes rendus à Masca, un beau village, dans les hauteurs de l’île de Tenerife.

Bon, assez avec les leçons et les expériences. Pour conclure, le choix entre la voiture et le scooter dépend vraiment de ce que vous voulez voir, car il y en a des choses à faire et à voir sur l’île. Le scooter peut être une bonne solution, mais vu la vitesse, nous avons pu visiter seulement une partie de ce que nous voulions faire au départ. Si vous êtes en famille, il est évident que la voiture s’impose comme choix de transport. Bon, 3 jours en scooter ne sont clairement pas suffisants. Mais c’est une raison de plus pour y retourner un jour.

Suivez-moi sur BloglovinInstagramTwitter

blog-rosesinparis-voyage-tenerife-espagne

tenerife-en-ecooter-espagne-rosesinparis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *