A ne pas manquer: la collection la plus scandalous de Yves Saint Laurent

« Depuis 3 ans cette eau de toilette est la mienne. Aujourd’hui elle peut être la vôtre. »

Yves Saint Laurent

Vous êtes sur Paris pour le week-end ou vous passer de longues vacances d’une semaine dans la capitale de la mode, vous devez obligatoirement voir cette exposition. Organisée par la Fondation Pierre Bergé-Yves Saint Laurent, elle sera ouverte au public du 19 mars au 19 juillet, 2015.

J’ai eu la possibilité de m’y rendre mais malheureusement les photos ne sont pas autorisées sur place, j’ai pu en prendre quelques unes de l’extérieure et vous proposer quelques unes que j’ai trouvé dans d’autres sources.

 

Le 21 janvier, 1971 Yves Saint Laurent lance sa collection nommée « Libération » mais qui est plus connu aujourd’hui sous le nom de « Scandale ». La même année, il décide de poser pour le photographe français Jeanloup Sieff, tout en lançant son premier parfum pour homme.

La collection est composée de 80 modèles, avec un défilé de 6 mannequins avec un comportement nonchalant, exprimant une fierté. La collection du scandale est rien de vue jusqu’à là, avec des pièces en cuir, de soie et des imprimés provocants, inspirées par l’art pop.

Tout au long de la visite, un court-métrage présente le défilé et vous pouvez apercevoir au premier rang Paloma Picasso, l’inspiration de Yves Saint Laurent. On aperçoit le comportement froid des invitées, notamment Eugenia Sheppard, stipulant que la collection est un vrai désastre. Plus tard elle présente ses excuses.

Personnellement, j’ai trouvé au moins 3 modèles que je porterai aujourd’hui, si bien sûr j’avais la possibilité. Appeler-moi démodée, old-fashioned ou bien tout simplement quelqu’un qui apprécie la mode intemporelle.

Suivez-moi sur : Bloglovin, Instagram, Twitter

croquis_mode_expo_YSL

fondation_Pierre_Bergé_Paris

catwalk_mode_Yves_Saint_Laurent

Pierre_Bergé_Paris_expo

YSL_mode_Paris_capital

parfum_YSL_mode_exposition

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *