Erythème fessier : nous l’avons eu et c’était plutôt……

Je ne m’attendais pas que ça soit l’érythème fessier. En fait, avant de souffrir de l’érythème fessier, je n’avais jamais entendu parler de cela. Tina l’a eu lors de nos vacances à Fuerteventura. C’est apparu vers la fin des vacances et en rentrant, j’attendais que ça passe tout seul mais ce n’était pas le cas. Notre rendez-vous mensuel chez le pédiatre était dans 5 jours mais je l’ai quand même appelé parce que cela devenait…… horrible.

Comment nous l’avons attrapé ?

J’étais un peu surprise lorsqu’un matin j’ai aperçu de petites rougeurs sur ses fesses. Je pensais que c’était à cause des lingettes bébé que nous avons utilisés. Car en effet, à la maison, lorsque je change sa couche, je lave ses fesses ou bien je nettoie avec des cotons et de l’eau. Cependant, pour les vacances, nous avons opté pour les lingettes, car c’était plus rapide et plus facile. Donc, une fois les rougeurs apparues, je les ai arrêtées de suite. Mais cela ne disparaissait pas. Encore pire, la taille de la zone concernée augmentait. Après, j’ai réfléchi pour trouver une explication. J’ai donc pensé que c’était à cause des couches. En fait, nous avons changé la marque des couches en vacances. J’ai pensé que c’était une irritation car elle ne supportait pas les nouvelles couches. Hélas, ce n’était pas cela non plus. C’est en rentrant à la maison et que l’irritation s’est dispersée encore plus, que nous nous sommes rendu compte que c’était de l’érythème fessier.

 

Combien de temps cela a duré ?

En effet, l’érythème est apparu à cause de l’humidité des couches. Avec la chaleur et le soleil, c’était l’environnement idéal pour son apparition. Je continuais à mettre de la crème, contre les irritations, en attendant que cela passe tout seul. Sauf que les rougeurs sont devenus de petits, tout petits boutons blancs, on aurait pu dire des champignons. Je sais, ce n’est pas très glamour, mais c’est la vérité. Je ne paniquais pas ou pas suffisamment, car la zone concernée restait quand même limitée. Avec le temps cela s’est encore dispersé, en forme de U. Il y en avait même au niveau des plis des jambes. Une fois à la maison, on a appelé le pédiatre, qui nous a donné des conseils pour traiter l’érythème fessier. En tout, cela a duré 2,5 ou même 3 semaines, jusqu’à la disparition complète.

 

Comment nous l’avons traité ?

Le pédiatre nous a conseillé de faire deux choses. La première, c’était de mettre de la crème sur la zone concernée, La Cicaplast Baume B5. Ensuite, de mettre des Cotocouche. Et cela à chaque change. Nous avons utilisé donc environ 2 paquets de cotocouches et 2 tubes de 100 ml (ou plus précisément 1 et demie) de la crème. Alors, si comme moi, c’est votre premier enfant, vous pensez peut-être que ce sont des couches spéciales, comme les Pampers par exemple. Sauf que non. En fait, la cotocouche n’est rien d’autre qu’un insert en coton. Donc, ce n’est pas une couche. En effet, c’est la marque la plus connue d’inserts. On le met dans la couche habituelle du bébé. Cette protection en coton doux, atténue les rougeurs et aide le bébé de se sentir mieux dans sa couche. Pour nous, l’érythème fessier a duré environ 2 ou 3 semaines et je ne vous cache pas que l’image n’était pas du tout agréable à voir. Cependant, je vous rassure, cela passe et la peau du bébé retrouve son état initial. Croyez-moi.

J’espère que ce partage peut être utile pour les mamans et surtout les nouvelles mamans. Il est vrai que cela peut être terrifiant. On se dit, mais est-ce que cela va laisser des marques, combien de temps cela va durer ? Mais vous avez vu que même si cela dure 2 ou 3 semaines, dans tous les cas les choses reviennent à la normal. Alors, pas de panique. Courage et bisous.

Erythème_fessier_bébé_traitement_rosesinparis

produits_utilisé_contre_érythème_fessier_rosesinparis_blog

bébé_traitement_érythème_nadyainparis

Suivez-moi sur BloglovinInstagramTwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *